ACTUALITÉ

ACTUALITÉ

Partager et recevoir en retour : mon expérience du TedX, il y a un an

by | May 27, 2020 | News

Il y a un peu plus d’un an, j’ai eu une chance que je n’ai pas mesurée … Du moins, dans un premier temps. Un an après, je réalise l’impact qu’a eu cet événement sur la construction de mon identité de coach et sur ma reconstruction personnelle !

Rien n’arrive par hasard

Le TedX … Une institution ! Tout le monde en rêve mais entre le rêve et la réalité, il y a …. la CHANCE … Et elle a frappé à ma porte, fin avril 2019, lorsqu’une amie me contacte pour me dire que le TedX de Bâle donnait la possibilité à 12 outsiders de poser leur candidature pour pouvoir présenter un “talk” de 3 minutes au prochain TEdX le 11 mai. Elle m’encourage à parler de mon expérience du cancer … Le délai pour se présenter est le lendemain et je tente ma chance sans y croire. Comme dirait une grande dame, Nadalette La Fonta Six, dans magistral TedX talk : “rien ne nous arrive par hasard”! Cela faisait un moment que je n’arrivais pas à réconcilier mon identité professionnelle et mon expérience personnelle.

Je venais de monter mon entreprise d’executive coaching pour les managers et talents en entreprise et je peinais terriblement à créer ma storytelling. Comment parler de moi ? Insister sur mon expérience internationale en finance, mes diplômes, mes réalisations professionnelles ? Cela était légitime certes. Mais je ne pouvais m’empêcher de ressentir un sentiment d’imposture si je ne dévoilais pas que cette trajectoire professionnelle “sans faute” avait été largement ébranlée par mon expérience du cancer. Je tournais en rond. Mais le jour où ma candidature à ce TedX a été acceptée, je ne pouvais plus faire machine arrière, il fallait que je partage comment le cancer m’avait amené à révolutionner ma façon de voir le monde. Rien ne nous arrive par hasard, en effet, c’était le bon moment pour moi de sauter le fossé !

Le TedX : un aboutissement après un long processus de reconstruction

Ce n’est pas parce que j’ai sauté que cela a été facile … Parler du cancer reste pénible. D’ailleurs, je vous parlerai pas de comment j’ai vécu ce cancer … Peut-être un jour, peut-être pas. Je vous parlerai plutôt de comment je me suis reconstruite après.

6 mois avant mon TedX, j’avais créé C my NEW me, une tribune sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram pour partager les témoignages des personnes qui ont traversé ou traversent le cancer et reconstruisent leur vie différemment après cette épreuve. C’était déjà un premier pas et j’étais fière de pouvoir offrir cette tribune virtuelle.

A l’époque où j’ai présenté mon TedX, plus de 50 personnes avait témoigné. Aujourd’hui, ils sont au nombre de 130 ! Et j’ai pour projet de présenter une compilation des 100 premiers témoignages dans un livre-recueil. La vente de ce recueil permettra de financer une bourse pour le témoignant dont le projet sera plébiscité. L’aventure continue !

Ce premier pas, m’avait déjà fait avancer dans mon cheminement intérieur. J’avais pu constater que les récits positifs inspiraient énormément et que le nombre de personnes qui suivaient C my NEW me ne cessait de croître ! 1000, 2000 et aujourd’hui près de 4000 followers !

Il m’a fallu 5 ans pour arriver à tirer quelque chose de positif de ce cancer. J’avais d’abord cru tout perdre : ma santé, mon insouciance, mes perspectives de carrière. Et grâce à C my NEW me, je retrouvais le goût des projets, une énergie débordante, des convictions fortes. Et aussi une belle aventure humaine portée par une équipe formidable que j’avais rassemblée et une communauté virtuelle de personnes qui me portent.

Il y a 5 ans, au coeur de la tourmente, mon oncologue m’avait demandé de témoigner pour le journal de l’hôpital de Singapour où je me faisais soigner. J’avais refusé, je sentais que cela menaçait mon job, j’avais aussi une certaine honte illégitime de me retrouver dans une telle situation. Je vous laisse apprécier ma réponse ….

Autant vous dire que me retrouver à parler de cette expérience dans un TedX n’était pas une chose gagnée !

Le baptême de la scène

Retour il y a un an. 1er mai 2019. J’ai d’abord été sélectionnée avec deux autres candidats à l’issue d’une première sélection, une semaine avant le TedX talk. Je tremblais littéralement des pieds à la tête, l’émotion au bord des yeux, prête à se déverser mais retenue par une dernière digue de pudeur.

11 mai 2019, le jour du TedX talk. Une foule dense personnes se dirigeait vers le Musical Theater de Bâle. Il y a eu une dernière sélection dans le hall d’entrée dont le résultat n’était pas connu lorsque toute la foule a intégré la salle, somptueuse et flamboyante. Entre deux speakers, l’annonce a été donnée que j’avais été sélectionnée !

Quelques minutes plus tard, j’étais sur scène face à une foule compacte. J’avais passé tant de temps à me préparer pour partager en quelques minutes ma motivation, mon parcours et les leçons que j’en avais tirées. Partager était au coeur de mes préoccupations. J’étais prête à tout donner ! Et c’est ce que j’ai fait !

Mais je n’étais pas prête à recevoir autant ! Dès les premiers instants, j’ai senti une connection totale avec mon auditoire : d’abord leur intérêt, leur état de surprise, leur empathie, leur bienveillance … J’ai ressenti leurs émotions m’envelopper et me porter. Un état de communion intense. D’abord le silence qui m’a accueilli. Puis au fur et à mesure que je parlais, le sentiment d’entendre le souffle de chacune des personnes présente dans la salle se soulever à l’unisson.

Mais l’expérience ne s’est pas arrêtée là. A la fin du TedX, j’ai été submergée par les sourires des personnes qui me croisent. Certains sont venus me parler pour me féliciter, pour partager leur propre histoire, pour me serrer dans leurs bras !

Un an après, en pleine crise du coronavirus, je mesure la chance d’avoir eu cette expérience forte et profonde de la scène !

Eloge de la vulnérabilité

Je n’ai pas changé à cause ou grâce au cancer. Je ne donnerai jamais ce crédit au cancer. Le cancer est et reste une expérience épouvantable pour soi et pour ceux qui vous entourent. J’ai changé car j’ai repris le contrôle sur mon histoire après avoir traversé l’épreuve du cancer. Le coaching m’a permis de trouver ma voie professionnelle. Et c’est ainsi que j’ai progressivement décidé de devenir moi-même coach.

Aujourd’hui, un an après ce TedX, j’ai le sentiment d’avoir achevé de réconcilier mon expérience personnelle et ma vocation professionnelle. Ma vocation personnelle est d’aider d’autres personnes ayant eu un cancer à se reconstruire avec C my new me. Ma mission de coach est d’accompagner des managers qui, comme je l’ai été, sont en recherche d’authenticité, tout en restant performants et exigeants envers eux-mêmes. Peu importe l’épreuve à laquelle nous sommes confrontées : perte de performance, situation de conflit, burn-out, accident de vie, doutes… Quelqu’elle soit, cette vulnérabilité est perturbante mais aussi tellement précieuse … Collectivement, nous avons tellement à apprendre sur les ressorts que nous pouvons activer en cas de difficulté et la crise du Covid que nous rencontrons actuellement nous le montre à bien des égards.

0 Comments